Une équipe de recherche internationale a acquis de nouvelles connaissances sur l’évolution humaine en comparant le cœur humain avec celui d’autres grands singes.



Source