Lorsqu’il s’agit de données de santé, trois aspects sont prioritaires : la sécurité, le stockage et la transmission des données. Dans ce dernier article, nous mettrons en avant l’aspect stockage des données. Avec un excès de données de santé collectées quotidiennement, il existe un besoin en matière d’espace de stockage sécurisé et étendu. L’accent est mis ici sur l’entreposage de données dans le domaine de la santé.

Qu’est-ce que l’entreposage de données dans le domaine de la santé ?

En termes simples, l’entreposage de données de santé est un référentiel central organisé pour toutes les informations extraites de sources telles que les DSE, les bases de données de laboratoire, les systèmes de planification des ressources de l’entreprise, les appareils portables, la radiologie, etc.

Bien que les données jouent un rôle essentiel dans la détermination des diagnostics, la santé de la population et la prévision des problèmes de santé futurs, de nombreuses organisations ne disposent pas d’une approche basée sur les données. Selon le dernières recherches23 % des dirigeants déclarent que leur entreprise a développé une approche basée sur les données, contre 31 % il y a quatre ans.

L’entreposage de données dans le domaine de la santé est l’un des aspects clés de la création d’une plateforme de données intégrée. Il se compose d’un lac de données, d’une couche de connectivité, d’intégrations, de rapports, d’analyses et d’un entrepôt de données. La plateforme de données collecte et transforme les données brutes en données utilisables pour prendre des décisions éclairées.

Mettons davantage en lumière l’entreposage des données de santé et comprenons-le en détail.

Types d’entreposage de données dans le domaine de la santé

Le choix de l’entreposage de données dans le domaine de la santé dépend de nombreux aspects. Il peut s’agir de l’évolutivité des organisations de soins de santé, des objectifs, de la spécialisation et bien plus encore. Donc, pour avoir le bon cap, Consultez un expert informatique qui peut vous aider. Non, parlons des trois principaux types d’entrepôts de données :

  1. ODS (magasin de données opérationnelles) : Ce type d’entrepôt de données se met à jour en temps réel. Il s’agit d’un entrepôt essentiel pour les activités courantes telles que le stockage des dossiers du personnel médical ou la facturation. ODS est nécessaire lorsque les systèmes d’entrepôt de données ne prennent pas en charge le processus de reporting.
  2. EDW (Entrepôt de données d’entreprise) : Ce type de modèle est une option privilégiée pour les grands organismes de santé. Il permet aux fournisseurs d’analyser plusieurs éléments d’information dans tous les départements et ainsi de disposer d’une manière cohérente de présenter les données.
  3. Marché des données : Un data mart est un sous-ensemble de l’entrepôt de données et est utilisé pour gérer un département, une unité ou une région spécifique. Les informations du datamart sont régulièrement stockées à l’aide d’ODS et l’ODS envoie les données à l’entrepôt de données de l’entreprise où elles sont utilisées et stockées.

Principaux avantages de l’utilisation de l’entreposage de données de santé

1. Pour prendre des décisions éclairées

Les données offrent la possibilité de prendre des décisions éclairées. Les prestataires de soins de santé sont confrontés à de nombreux défis lors du diagnostic d’un patient. Il est de la plus haute importance qu’ils prennent la bonne décision clinique et recommandent le bon traitement.

Les prestataires peuvent utiliser l’entreposage de données de santé pour accéder aux données des patients. Cela comprend généralement les antécédents médicaux, les résultats de laboratoire, les interventions chirurgicales, les antécédents familiaux, etc. Ces données permettent aux prestataires de déterminer l’état du patient. Par exemple, si un patient est constamment malade, les résultats médicaux antérieurs de l’entrepôt de données sont vérifiés pour détecter d’éventuelles maladies auto-immunes. Les organismes de santé peuvent envisager d’intégrer un entrepôt de données à un système d’aide à la décision clinique pour fournir un accès rapide et facile aux données de santé.

2. Gestion financière optimisée

Le financement des soins de santé est largement divisé en créances et paiements. Une gestion efficace des coûts peut aider à allouer les ressources là où elles sont le plus nécessaires. L’une des principales difficultés rencontrées par le personnel administratif réside dans le traitement d’un volume excessif de données sur les sinistres.

L’intégration d’outils d’analyse de données à l’entreposage de données de santé peut aider à traiter ces données et fournir une vue d’ensemble des opérations d’assurance.

3. Rapports efficaces

Des rapports précis permettent aux prestataires d’évaluer efficacement l’état des patients et d’administrer des traitements. Un référentiel centralisé tel qu’un entrepôt de données offrant également des fonctionnalités d’analyse peut produire des rapports précis.

De plus, les chercheurs cliniques peuvent utiliser des outils de visualisation de données pour faire progresser la recherche. Un référentiel central permet d’identifier les problèmes de santé potentiels de la population, qui peuvent être signalés efficacement à l’autorité compétente pour des mesures ultérieures.

4. Échange de données fluide

Échange de données fluide, également connue sous le nom d’interopérabilité, est un aspect important du secteur de la santé. Un établissement de santé utilise plusieurs logiciels de soins de santé, notamment des DSE, des logiciels de gestion de cabinet, des logiciels de prescription électronique, des logiciels de télésanté, des logiciels de prise de rendez-vous, des portails patients, etc.

Pour un grand nombre de systèmes, un échange de données fluide est la priorité absolue. L’entreposage de données de santé rassemble toutes les entités en consolidant les données des DSE, des réclamations d’assurance et des résultats de laboratoire. Un référentiel unifié est ensuite créé afin que les fournisseurs puissent facilement accéder aux données.

5. Des soins améliorés basés sur la valeur

Le stockage de données instantanément accessible dans le domaine de la santé signifie un traitement précis, rapide et basé sur des analyses. Du point de vue du patient, une combinaison de données DME et d’autres détails importants fournit au prestataire une image complète du parcours du patient. Il s’agit d’un rapport important pour améliorer la santé et combler les écarts, augmentant ainsi la satisfaction, la fidélité et l’expérience des patients.

De plus, un entrepôt de données doté d’outils d’analyse permet aux prestataires d’obtenir des informations plus approfondies sur l’efficacité des plans de traitement, les problèmes de santé à long terme et de contribuer également à lutter contre les maladies chroniques. Des plans de traitement précis évitent un gaspillage inutile de ressources, de temps et d’argent.

6. Opérations rapides dans le domaine de la santé

L’entrepôt de données automatise les processus en fournissant un accès instantané à tous les types d’informations. Lorsque les données sont collectées au même endroit dans un format fixe, les prestataires passent moins de temps à traiter les données. Vous pouvez effectuer les tâches quotidiennes plus efficacement et plus rapidement.

Principales caractéristiques de l’entreposage de données dans le secteur de la santé

Lors de la mise en œuvre de l’entreposage de données dans le secteur de la santé, les entreprises doivent prêter attention aux fonctionnalités clés suivantes qui les aideront à gérer efficacement les données :

  1. Stockage de données: L’entreposage de données de santé fournit un stockage de données consolidé, intégré et soigneusement catégorisé. Cette fonctionnalité inclut des options de stockage de données pour différents environnements tels que le cloud, sur site et hybride.
  2. Intégration de données: Collecte des données structurées, semi-structurées et non structurées à partir de sources telles que les DSE, les systèmes de gestion des réclamations, les bases de données de santé publique, les logiciels de gestion des ressources humaines, etc. Il comprend également le chargement et l’interrogation de mégadonnées et de données médicales. L’entrepôt de données est équipé pour normaliser les données provenant de sources externes et internes.
  3. Déduplication et fiabilité des données : La déduplication des données garantit l’intégrité des données dans le référentiel. La sauvegarde automatisée des données dans le cloud garantit la fiabilité. De plus, il existe un traitement puissant des requêtes via l’indexation des données, la mise en cache des résultats et la prise en charge des vues matérialisées.
  4. Interopérabilité : L’entreposage des données de santé garantit un échange de données transparent entre plusieurs systèmes de santé, augmentant ainsi l’interopérabilité.
  5. Observance: Grâce à l’entrepôt de données, les établissements de santé peuvent mettre en œuvre le masquage des données, l’authentification multifacteur et Conformité HIPAAet évaluer les menaces et les vulnérabilités.
  6. Signatures électroniques : Cette fonctionnalité est uniquement disponible pour les médecins. Par conséquent, toutes les modifications apportées aux dossiers médicaux sont signées par les prestataires avec une signature électronique et sont donc responsables de l’exactitude des données stockées dans le référentiel.

Coût de mise en œuvre de l’entreposage de données dans le secteur de la santé

Le coût de l’entreposage de données dans le domaine de la santé dépend de plusieurs aspects. Mais en moyenne, les établissements de santé peuvent s’attendre à des coûts compris entre 40 000 et 270 000 dollars.

Les aspects qui peuvent influencer les coûts d’entreposage des données de santé comprennent :

  1. Exigences de conformité réglementaire, notamment HIPAA, FHIR ou HITRUST.
  2. L’intégration avec d’autres systèmes de santé augmente la complexité, ce qui peut augmenter les coûts.
  3. Évolutivité, tolérance aux pannes, processus de sauvegarde des données, redondance des données, mécanismes de basculement, systèmes d’alerte et surveillance.
  4. Format de déploiement – ​​cloud, sur site ou hybride
  5. Exigences fonctionnelles telles que plusieurs intégrations, stockage supplémentaire, options d’analyse avancées et sécurité accrue.
  6. La quantité de données stockées, traitées et analysées peut entraîner des coûts plus élevés.

Vous souhaitez mettre en œuvre un entreposage robuste de données de santé ? Contactez simplement Arkenea, une société de développement de logiciels de santé connue pour développer des logiciels conformes à la HIPAA qui répondent aux besoins du client. Nous vous couvrirons.