Les scientifiques ont franchi une étape importante dans la recherche dans le domaine des lésions de la moelle épinière avec leur projet open source « Tabulae Paralytica » : ils ont examiné la dynamique cellulaire et moléculaire de la paralysie avec des détails sans précédent. Gr. Goire Courtine et son équipe ont intégré des technologies de cartographie cellulaire et moléculaire de pointe à l’intelligence artificielle pour cartographier les processus moléculaires complexes qui se produisent dans chaque cellule après une lésion médullaire (LME). Ce travail révolutionnaire identifie non seulement un ensemble spécifique de neurones et de gènes qui jouent un rôle clé dans la guérison, mais propose également une thérapie génique efficace basée sur ses découvertes.



Source