Une bactérie courante à l’origine d’une infection était beaucoup moins susceptible de développer une résistance aux antibiotiques lorsqu’elle était traitée avec un mélange de peptides antimicrobiens plutôt qu’avec un seul peptide, ce qui faisait de ces mélanges une stratégie viable pour développer de nouveaux traitements antibiotiques.



Source