Les chercheurs ont développé une technique de profilage génomique 3D pour identifier de petites lésions précancéreuses dans le pancréas – appelées néoplasmes intraépithéliaux pancréatiques (PanIN) – qui conduisent à l’un des cancers du pancréas les plus agressifs et les plus mortels.



Source