Le diagnostic précoce du carcinome hépatocellulaire (CHC) – l’une des tumeurs malignes les plus mortelles – est essentiel pour améliorer la survie des patients. Dans une étude révolutionnaire, des chercheurs rapportent avoir développé un modèle d’apprentissage automatique utilisant des gènes de fusion sérique. Cet outil de dépistage important peut augmenter le taux de survie à 5 ans des patients atteints de CHC de 20 % à 90 % en améliorant la précision du diagnostic précoce du CHC et en surveillant les effets du traitement.



Source