La relation entre la mère et l’enfant pourrait fournir des indices sur le mystère de la raison pour laquelle les gens vivent plus longtemps que prévu compte tenu de leur taille – et jeter un nouvel éclairage sur ce que signifie être humain, selon une nouvelle étude.



Source