Les vaccins à nanoparticules peuvent provoquer des réponses immunitaires cellulaires et muqueuses critiques pour fournir une protection croisée contre différentes variantes du virus de la grippe, augmentant ainsi l’efficacité du vaccin et prolongeant la protection, selon une nouvelle étude.



Source