Les chercheurs ont interrogé des personnes de moins de 25 ans atteintes d’un cancer depuis 1958. L’étude montre que les survivants du cancer courent un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires, d’autres cancers et d’autres diagnostics plus tard dans la vie. De plus, les chercheurs ont découvert que des facteurs socio-économiques jouaient un rôle dans la survie.



Source