La paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie neurologique mystérieuse et mortelle, n’est généralement pas diagnostiquée avant le décès du patient et une autopsie. Mais les chercheurs ont désormais trouvé un moyen de détecter la maladie chez des patients vivants.



Source