L’ablation par champ pulsé (PFA) est sans danger pour traiter les patients présentant des types courants de fibrillation auriculaire (FA), selon une nouvelle étude.



Source