La quantité de virus grippaux infectieux H5N1 dans le lait cru a diminué rapidement dans les études en laboratoire en raison du traitement thermique. Cependant, de petites quantités détectables de virus infectieux sont restées dans les échantillons de lait cru présentant des niveaux élevés de virus lorsqu’ils ont été traités pendant 15 secondes à 72 degrés Celsius (161,6 degrés Fahrenheit) – l’une des méthodes de pasteurisation standard de l’industrie laitière. Cependant, les auteurs de l’étude soulignent que leurs résultats reflètent les conditions expérimentales en laboratoire et ne sont pas les mêmes que ceux des processus de pasteurisation industrielle à grande échelle du lait cru.



Source