Les maladies auto-immunes ne peuvent actuellement pas être guéries, mais seulement traitées. Cela s’applique également au trouble du spectre de la neuromyélite optique, qui affecte le système nerveux central. Une étude de la manière dont le traitement agit sur le système immunitaire montre qu’il modifie l’équilibre des types de cellules immunitaires. Cette découverte pourrait représenter une étape vers le développement d’une médecine personnalisée pour les maladies auto-immunes.



Source