En avril, la FDA a mis en garde contre le risque de cancers secondaires chez les personnes qui reçoivent une thérapie cellulaire CAR-T. Une vaste étude a maintenant conclu que le risque est faible et n’est pas lié aux cellules CAR T.



Source