Selon une nouvelle étude, les femmes dont les ovaires sont retirés avant la ménopause, en particulier avant 40 ans, ont une intégrité de la substance blanche réduite dans plusieurs régions du cerveau plus tard dans la vie. La substance blanche fait référence aux fibres nerveuses qui relient les neurones dans différentes zones du cerveau.



Source