De nouvelles recherches montrent qu’une thérapie basée sur les cellules souches qui utilise des cellules NK génétiquement modifiées pour lutter contre le cancer du foie résistant au traitement offre de nouvelles opportunités prometteuses pour l’immunothérapie.



Source