Une nouvelle étude a révélé que les personnes résilientes présentent une activité neuronale dans les régions du cerveau associée à une meilleure perception et régulation des émotions, et sont plus attentives et mieux à même de décrire leurs sentiments.



Source