Une nouvelle recherche identifie une nouvelle façon de protéger le cerveau des dommages liés aux accidents vasculaires cérébraux.



Source