Les chercheurs ont démontré à plusieurs reprises que l’exposition prénatale au phtalate de di(2-éthyhexyle) endommage le système reproducteur des souris mâles et provoque des problèmes de fertilité. Dans une nouvelle étude, des scientifiques ont montré que la combinaison du DEHP et d’un régime riche en graisses chez les souris gravides peut causer plus de dommages aux jeunes animaux que l’un ou l’autre de ces facteurs pris seul.



Source