Les ingénieurs ont développé des robots microscopiques appelés microrobots qui peuvent nager dans les poumons pour administrer des médicaments anticancéreux directement aux tumeurs métastatiques. Cette approche s’est révélée prometteuse chez la souris, où elle a inhibé la croissance et la propagation des tumeurs métastasées dans les poumons, augmentant ainsi les taux de survie par rapport aux traitements témoins.



Source