Les chercheurs ont découvert que ChatGPT évaluait systématiquement les CV avec des récompenses et des diplômes liés au handicap – tels que le Tom Wilson Disability Leadership Award – à un niveau inférieur aux mêmes CV sans ces récompenses et diplômes. Cependant, lorsque les chercheurs ont personnalisé l’outil avec des instructions écrites indiquant qu’ils ne ciblaient pas les personnes handicapées, l’outil a réduit ce biais pour tous les handicaps testés sauf un.



Source