Les chercheurs ont cartographié toutes les conséquences possibles des modifications apportées à un gène suppresseur de tumeur appelé VHL. Il s’agit de la première étape d’un vaste effort de recherche visant à élucider les conséquences de dizaines de milliers de variations génétiques dans les gènes liés au cancer.



Source